A quel prix acheter un bien immobilier en Floride pour réussir son investissement ?

Que ce soit à Orlando, à Miami ou à Tampa, la Floride attire de plus en plus d’investisseurs immobiliers en raison de ses nombreux avantages. Cependant, que ce soit à titre de résidence ou d’investissement locatif, l’investissement immobilier en Floride nécessite la prise en considération de nombreux critères différents de ceux que l’on retrouve habituellement en France.

En raison de la crise économique traversée par les Etats-Unis ces dernières années, l’investissement immobilier en Floride ne relève plus du domaine des rêves uniquement. En effet, on assiste à une réelle chute des prix de l’immobilier de la ville, ce qui permet aux amoureux du soleil de concrétiser leur rêve de devenir propriétaire en Floride.

Quels sont les prix de l’immobilier en Floride ?

Suite à une étude comparative publiée par Barnes, un bureau de conseils en immobilier international de prestige, on conclut que les prix de l’immobilier en Floride ont considérablement chuté et sont devenus de ce fait largement accessibles.

Ainsi, à l’heure actuelle, avec un budget de 990 000 USD, il est désormais possible de se porter acquéreur d’une maison de plus de 300 mètres carrés avec piscine en plein Miami Beach. En effet, un titre de ce type se vendait en 2006 à plus de 1,7 millions de dollars.

Toujours selon Barnes, le prix médian d’une maison en Floride passe de 400 000 USD en 2011 à 163 000 USD en 2020. Cette chute considérable a entraîné le gouvernement à inciter les investisseurs extérieurs à investir dans les titres immobiliers de l’Etat.

Quels sont les frais d’acquisition d’un bien immobilier en Floride ?

Afin d’acquérir un bien immobilier en Floride, les banques et autres organismes de crédit accordent aux acheteurs étrangers différentes formules de prêts immobiliers. Toutefois, pour pouvoir bénéficier de ce type de prêts, il est nécessaire d’assurer un apport de 35 % de la valeur du bien. En outre, le coût des frais liés à une acquisition de bien est estimé à 1,5 % sans recours au crédit contre 3 à 5 % si vous êtes obligé de vous tourner vers un crédit.

Les closing costs

Aux Etats-Unis, le vendeur est engagé à payer les frais d’enregistrement nécessaires, tandis que l’acquéreur ne se trouve dans l’obligation de payer les impôts qu’en cas de recours au crédit. Toutefois, il est conseillé de souscrire à une assurance titre pour couvrir les erreurs d’enregistrement.

Les frais liés à une demande de crédit

L’acquisition d’un bien immobilier par le biais d’un crédit engendre de nombreux frais, tels que l’assurance titre propriété, l’analyse de la capacité de crédit, une évaluation vénale du bien, les frais de dossier, etc. Enfin, pour un investissement immobilier réussi en Floride, voici les conseils de nos experts :

  • Bien choisir son type d’immobilier ainsi que sa localisation ;
  • solliciter l’aide d’un agent immobilier ;
  • connaitre les règles de la copropriété ainsi que la santé financière ;
  • confirmer l’ensemble des frais ainsi que le titre de propriété ;
  • procéder à une home inspection ;
  • calculer le taux de rentabilité espéré ;
  • confier son bien à un property manager ;
  • assurer son bien immobilier ;
  • réaliser sa déclaration d’impôts par un expert-comptable.